Colombine Escarmelle

conflit-echec-avocate-colombine-escarmelle

La Vie et ses conflits, parlons-en

Colombine Escarmelle

J’ai prêté en 2003 le serment de ne conseiller et défendre que les causes que je croirai justes en mon âme et conscience.

J’ai touché à beaucoup de matières durant mes trois années de stage et j’ai particulièrement apprécié d’exercer en droit pénal, droit du roulage, droit de la famille, droit de la jeunesse et droit des biens, notamment. Je pratique donc ces matières de manière habituelle et régulière depuis 19 ans.

De 2016 à 2018, j’ai eu l’honneur d’être élue en qualité de membre du Conseil de l’Ordre.

Passionnée par le contact humain, j’attache énormément d’importance à la relation de confiance nécessaire entre l’avocat et son client.

C’est de manière pragmatique et après une écoute attentive que je conseillerai quant à la suite à donner à la situation et / ou au litige qui m’est présenté.

En effet, la loi belge prévoit plusieurs manières de régler un conflit : via le recours à la procédure judiciaire où il est demandé à un juge de « trancher » mais également via un des modes alternatifs de règlement des conflits (conciliation, médiation, droit collaboratif, arbitrage) où les parties sont au centre du processus et accompagnées par un professionnel (juge conciliateur, avocat collaboratif, médiateur, arbitre) dans la recherche d’une solution amiable.

Convaincue que l’intérêt des parties est souvent que soit réglé amiablement le litige tout en étant entendues, reconnues et respectées, je me suis formée en droit collaboratif et à la médiation.

Avocate

Passionnée par cette profession d’avocate que j’ai l’honneur d’exercer au barreau de Namur depuis 2003, je vous assiste pour défendre vos intérêts dans les domaines suivants :

matiere-preferentielle-droit-de-la-famille

Droit de la famille

matiere-preferentielle-droit-de-la-jeunesse

Droit de la jeunesse

matiere-preferentielle-proprietes-servitudes-droits-reels

Propriétés, servitudes et autres droits réels

matiere-preferentielle-proprietes-servitudes-droits-reels

Baux à loyer

matiere-preferentielle-responsabilite-civile

Réparation du dommage

matiere-preferentielle-circulation-routiere

Circulation routière

matiere-preferentielle-saisies-et-voies-dexecution

Saisies et voies d'exécution

matiere-preferentielle-reglement-collectif-de-dettes

Règlement collectif de dettes

matiere-preferentielle-droit-penal

Droit pénal

matiere-preferentielle-conseil-en-mediation

Conseil en médiation

Médiatrice

Je suis agréée par la Commission Fédérale de Médiation en qualité de médiatrice en matière civile et commerciale et le serai prochainement en matière familiale.

L’article 1723/1 du Code judiciaire définit la médiation comme étant « un processus confidentiel et structuré de concertation volontaire entre parties en conflit qui se déroule avec le concours d’un tiers indépendant, neutre et impartial qui facilite la communication et tente de conduire les parties à élaborer elles-mêmes une solution »

avocat-escarmelle-mediation-pierres

Pour qui ?

J’interviens en qualité de médiatrice dans les litiges qui concernent par exemple les relations entre employeur et travailleur, propriétaire et locataire, voisins, associés, entreprise et sous-traitant ou fournisseur, époux lors d’un divorce, parents lors d’une séparation, frère(s) et/ou sœur(s) lors d’une succession…

Quand ?

Un processus de médiation peut être entamé soit dès que le litige survient ou plus tard, même après l’introduction d’une procédure judiciaire ou encore après un jugement qui ne satisferait par exemple finalement aucune des parties.

Où et comment ?

Consultée en qualité de médiatrice, je reçois les parties dans ma salle de réunion située également à Namur, boulevard Frère Orban 3.

Il s’agit d’un processus qui se déroule en plusieurs séances d’une à deux heures dont les différentes phases et le cadre sont expliqués aux parties lors de la première rencontre au terme de laquelle un protocole (engagement) est signé par tout le monde.

Avantages ?

Tout le monde est gagnant

La médiation est un processus « win win ». Autrement dit, chacune des parties est gagnante dès lors que la solution est trouvée en tenant compte des intérêts / besoins (enjeux pour une entreprise) de chacun.

Plus rapide qu’une procédure judiciaire classique

Contrairement à une procédure judiciaire classique qui peut prendre de très longs mois voire des années, la médiation permet, grâce à des séances rapprochées, de résoudre un litige dans des délais bien plus courts dont la durée moyenne a été estimée à deux mois.

Plus économique

Dans une médiation, les frais d’honoraires de l’avocat médiateur sont habituellement partagés par parts égales entre les parties, le tarif horaire du médiateur étant comparable au tarif horaire de l’avocat.

Le lien est maintenu et la relation se poursuit

La communication est le maitre-mot de la médiation. Dès lors que la communication entre parties est restaurée, la relation peut se poursuivre. Beaucoup de conflits concernent en effet des relations entre des personnes amenées encore à se côtoyer à l’avenir, que ce soit professionnellement ou à titre privé.

Confidentialité

La confidentialité du processus permet souvent de libérer la parole et ainsi d’identifier plus rapidement les intérêts et / ou besoins de chacun et de faire émerger une solution acceptable, respectable et pérenne.

Adresse

Boulevard Frère Orban 3
5000 Namur - Belgique

Contactez-moi

    Retour haut de page